LES AVANTAGES DU NEUF

LES AVANTAGES D'UNE ACQUISITION DANS LE NEUF

Les frais de notaires réduits

Dans l'immobilier ancien, les frais de notaire s'élèvent généralement entre 7 % et 10 % de la valeur d'achat. En devenant propriétaire dans le neuf, vous profitez de frais réduits de l'ordre de 3 % seulement.

Le respect des dernières normes

Habiter dans un logement neuf vous apporte d'être en conformité avec la réglementation pour longtemps... tout en vous procurant un confort thermique et phonique sans équivalent ! Aux agréments d'un logement plus performant s'ajoute un avantage financier de poids : des charges de fonctionnement moindres que dans l'ancien.

Pas de travaux avant emménagement

Vous emménagez dans un appartement neuf : vous avez choisi, des sols au plafond. Pas de gros travaux, il ne vous reste plus qu'à poser vos valises et à vous préoccuper de la décoration intérieure.

Une conception et un confort dernière génération

Accès au parking, places de stationnement en sous-sol, ascenseur, sécurité du bâtiment, accessibilité étudiée pour les Personnes à Mobilité Réduite... Vous avez la certitude d'emménager dans un logement conçu selon les dernières techniques et normes, offrant le meilleur bien-être au quotidien.

Des avantages fiscaux et financiers

En achetant un logement neuf à titre de résidence principale, vous pouvez bénéficier de financements à des taux préférentiels (par exemple le PTZ+).

FINANCER votre logement

L'acquisition d'un bien immobilier est un acte qui s'inscrit dans la durée. La mise au point de votre plan de financement en est une des étapes importantes. Le bon dosage de votre apport initial et des prêts qui le composeront est donc gage de la pérennité de votre acquisition et de l'amélioration durable de votre confort de vie. Vous trouverez ci-après un détail des principaux prêts qui peuvent être intégrés dans votre financement. Nos conseillers peuvent vous aider à définir la combinaison qui s'adaptera au mieux à votre situation personnelle.

Le plan d'épargne logement (PEL)

Ouvrir un plan d'épargne logement (PEL) donne la possibilité, après une période minimale de 4 ans, de bénéficier d'un crédit à taux préférentiel pour l'acquisition d'une résidence à usage personnel ou locatif. Vous pouvez déposer jusqu'à 61 200 € sur votre PEL et emprunter jusqu'à 92 000 €.

Le nouveau prêt à taux 0 % ou PTZ+

Mis en place depuis le 01/01/2013, le nouveau prêt à taux zéro est destiné au premier achat de la résidence principale et désormais accordé sans conditions de ressources. Le montant du nouveau PTZ+ est calibré en fonction de quatre critères : la localisation géographique du bien, la caractéristique du logement (neuf ou ancien), le nombre de personnes au foyer et les performances énergétiques du logement. La durée du crédit s'adapte aux ressources.

Le prêt 1 % logement

Tout salarié d'une entreprise industrielle ou commerciale d'au moins 10 salariés peut solliciter auprès de son employeur un prêt destiné à l'acquisition d'une résidence principale pour lui, son conjoint, ses ascendants ou descendants. Ce prêt est d'un montant limité (généralement entre 11 200 et 22 400 euros pour un logement neuf) mais il permet de bénéficier de taux très avantageux (1,5 à 3 %). Il est attribué sans conditions de ressources et doit être remboursé en 5 à 20 ans.

Le prêt à L'accession sociale (PAS)

Le Prêt Accession Sociale (PAS) est accordé aux personnes dotées de revenus modestes pour l'acquisition d'une résidence principale, pour eux-mêmes, leur conjoint, leurs ascendants ou descendants. D'une durée comprise entre 5 et 30 ans, il permet de financer 100 % du coût de l'opération immobilière. Son taux ne peut jamais être supérieur à 6,10 %.

ACHETER DANS LE NEUF : C'EST SIMPLE !

Dès que l'appartement ou la maison est choisi(e): Il vous suffit de signer un contrat de réservation avec le promoteur et de régulariser la vente par un acte authentique chez le notaire. Voici les principales étapes d'une acquisition en immobilier neuf :

ETAPE 1 : Signature du contrat de réservation

Ce contrat est présenté à l'acquéreur d'un logement futur. Il comporte une description détaillée du logement incluant la surface habitable, la superficie du jardin ou de la terrasse, ainsi que le nombre de pièces principales, de pièces de service, de dégagements, de dépendances et de stationnements.

ETAPE 2 : Remise du dépôt de garantie

Il s'effectue lors de la signature du contrat de réservation. Son montant est déterminé selon le délai de signature de l'acte de vente définitif (dans la plupart des cas, il est de 5 % du montant de l'acquisition. Dans le cas où la vente s'effectue plus de 2 ans après la réservation, aucun dépôt de garantie n'est demandé par le vendeur).

ETAPE 3 : Mise au point du plan de financement

Pour financer un projet immobilier vous avez la possibilité d'obtenir un crédit. La somme de votre prêt immobilier résultera de vos revenus et de votre apport personnel. Certains prêts peuvent s'ajouter à votre apport personnel : le PTZ+, le 1 % logement ou le Prêt d'Épargne Logement. Un prêt suscite d'autres charges comme les frais de dossier (1 % du capital emprunté) et les assurances (obligatoires).

ETAPE 4 : Signature de l'acte authentique

Dans un délai de 3 à 6 mois après signature du contrat de réservation, vous signez votre acte authentique devant notaire. À ce moment, vous vous acquittez des frais d'acte qui s'élèvent à 2 à 3 % du montant de votre acquisition.

ETAPE 5 : L'échéancier d'appel de fonds

Le paiement de votre logement neuf est échelonné dans le temps, les versements s'effectuant proportionnellement à l'avancée des travaux.La loi fixe les montants maximaux que le vendeur peut requérir :

35 % du prix à l'achèvement des fondations

70 % à la mise hors d'eau (murs extérieurs édifiés et toiture posée)

95 % à l'achèvement de l'immeuble

100 % à la livraison du logement.

ETAPE 6 : La livraison de votre logement

La livraison, communément appelée "remise des clés", vous offre l'opportunité de vérifier que le logement est en tous points conforme aux engagements du vendeur tel que cela a été consigné dans le contrat de vente.

AVANTAGES

La défiscalisation offre la possibilité d'effectuer des investissements immobiliers tout en bénéficiant d'avantages fiscaux.

Dans l'immobilier neuf, les bénéfices d'une telle démarche sont nombreux :

Vous payez moins d'impôts

Vous effectuez un placement sûr

Vous vous constituez un capital pour votre retraite

Vous facilitez votre succession

DISPOSITIF PINEL

Avec la loi Pinel, choisissez votre engagement 6, 9 ou 12 ans et bénéficiez d'une réduction d'impôts jusqu'à 21% du montant de votre investissement.

Avantages

Réduction d'impôts de 12,18 ou 21% du prix de vente en fonction de la durée de l'investissement : 6,9 ou 12 ans (pour un logement répondant aux critères de performance énergétique définis par la réglementation thermique RT 2012 ou par le label Bâtiment Basse Consommation (BBC-2005)

Possibilité de louer le logement à un ascendant ou descendant (pour les acquisitions à partir du 01/01/2015)

Possibilité de réaliser 1 ou 2 achats la même année dans la limite d'un montant total d'investissement de 300 000 €

Conditions

Le dispositif Pinel est réservé aux contribuables domiciliés en France qui acquièrent un logement dans les zones A, Abis et B1 avant le 31 décembre 2021. Pour les investissements situés dans la zone B2, ils sont éligibles si le permis de construire a été déposé avant le 31/12/2017 et l’acte de vente signé avant le 31 décembre 2018

Le logement doit être neuf (1ère occupation) ou en construction (en VEFA)

Obligation de louer le logement nu à usage d'habitation principale pendant la période de location choisie. Cet engagement de location doit intervenir dans les 12 mois qui suivent l'achèvement du programme ou de son acquisition si elle est postérieure

Les loyers ne doivent pas excéder le plafond (fixé par décret)

Les ressources des locataires sont plafonnées (fixé par décret)

Plafonnement du prix de vente à 5500 €/m2

Le non-respect des engagements de location entraine la perte du bénéfice des incitations fiscales.
L’investissement locatif comporte des risques (non- respect des conditions d’octroi du dispositif, absence de locataires, loyers impayés, …) et peut entrainer la remise en cause de l’équilibre financier et/ou la perte du bénéfice des incitations fiscales.

LE PRÊT LOCATIF SOCIAL (PLS)

Avantages

Emprunt à un taux avantageux et sur une longue période (15 à 30 ans).

TVA au taux réduit : le prix d'achat est donc moins élevé.

Exonération de la taxe foncière pendant 15 ans.

Conditions

Signature avec l'Etat d'une convention d'une durée égale à celle du prêt : 15 à 30 ans.

Engagement à louer nu en résidence principale pour au moins 15 ans.

Les revenus du locataire ne doivent pas dépasser le plafond fixé par la loi.

Le loyer est plafonné. Le plafond est fonction de la zone du logement.

Location interdite aux descendants ou ascendants.

--- Titre Paragraphe Puce
Saisissez votre identifiant.
Saisissez votre mot de passe.
L'identifiant ou le mot de passe saisi est incorrect.
Espace privé :